1967 - Les débuts

Des "Mordus" de l'histoire locale consultent les archives et constatent qu'Ouffet était au XVII ème siècle un village célèbre par ses procès de sorcellerie. Le Syndicat d'Initiative fort de ses recherches, organise alors le premier week-end moyenâgeux. Lors de ces journées, six aspirants chevaliers se préparent à prêter serment en passant une veillée de prière. Le lendemain, ils reçoivent le sacre des mains du Suzerain et de l'Evêque.


De 1968 à 1978

1968

Ce même S.I. décide d'orienter les recherches historiques vers la sorcellerie proprement dite. Le week-end évolue vers la recherche, l'arrestation, le jugement et l'exécution de la sorcière.

1969

C'est un loup-garou qui sera conduit au bûcher. Enthousiasmés, les habitants délivrés festoyaient autour de l'énorme bûcher. 1976 Un groupe de jeunes relance le S.I. et lui prête main-forte. Une macrâle, à nouveau, fera les frais de la fureur populaire.


1978

Le S.I. passe la main. Les jeunes, passionnés par l'animation villageoise et forts de l'expérience des aînés, relancent le week-end moyenâgeux. On inaugure les jeux populaires réservés aux enfants. Une exposition d'objets anciens attire un nombreux public. Certains découvrent avec émotion des objets familiers de leurs ancêtres.


1980 et 1981


1980

On relance la chasse au loup-garou; tout est prêt.
La veille de la date prévue pour l'arrestation, une personne malveillante met le feu au bûcher. Quelle désolation! Heureusement, grâce à la collaboration des médias (Radio Liège), des dizaines de personnes viennent prêter main-forte aux jeunes et, en une matinée, le bûcher est reconstruit, encore plus imposant.

1981

La population qui aime les sensations fortes participe
massivement aux différentes activités qui lui sont proposées. C'est à nouveau un loup-garou qui passera en jugement. Le nombre de costumés atteint la centaine. 
Des danseurs accompagnent un tombereau tiré par un cheval de trait. Du pékêt et du vin sont proposés aux gens du village. Quelques années de répit, ..


1987 et 1989


1987

Nouveau week-end moyenâgeux. Aylid sera brûlée pour sorcellerie à la grande joie des petits et des grands qui dansent autour du bûcher pour fêter la délivrance et le sort conjuré. Une innovation importante : un chapiteau dressé sur la grand place accueille des sociétés locales qui proposent diverses dégustations au public.

1989

Théodule était arrêté, jugé, condamné et brûlé sur un énorme bûcher ! Les animations des années précédentes sont reprises et la foule se presse encore 
plus nombreuse. Lors des éditions antérieures, nous avons eu le plaisir d'accueillir des radios locales. Cette année, nous obtenons la visite de l'émission ''Entrée libre'' de l'époque sur RTL-TVI, qui réalise un reportage sur notre week-end médiéval. Il est diffusé quelques jours plus tard sur antenne.


1991 et 1993


1991

Notre organisation a pris de l'ampleur. Nous sommes passés à 289 personnes costumées d'époque.
Nous innovons en proposant une animation permanente sous chapiteau.
Les spectacles se succèdent grâce à des sponsors à qui nous avons fait appel pour la première fois.
Ils sont ravis autant que nous car le public répond en masse (plus de mille personnes ont assisté aux différents spectacles et pourtant le temps nous boudait...).
Nous avions notamment à notre programme jonglerie, groupe folk, fakirisme,...

1993

Programme encore plus étoffé au niveau des spectacles et deux sorcières sont arrêtées. 
Décoration des vitrines des commerçants (jeu concours)
Présence de la RTBF et de RTL-TVI
Affluence : plus ou moins 1500 personnes
Nombre de costumés : 350
Nouveau passage à vide...!


2004

11 ans plus tard..., nous revoici ! D'une fête villageoise qu'elle était, nous ambitionnons de la faire grandir à la région, à la province, ... à la Wallonie! Pari tenu et réussi puisque nous recevons la visite de 5000 visiteurs. Nous obtenons un résultat au-dessus de nos espérances.


2006

Malgré une météo humide et plus que capricieuse, notre week-end médiéval a tenu toutes ses promesses puisque la toute grande foule a fait fi des intempéries en profitant pleinement des spectacles de qualité que nous proposions.
La compagnie « Dog Trainer » a notamment remporté un vif succès.
Sans les nombreux sponsors et toutes les personnes bénévoles, notre fête n'aurait pas connu une telle réussite. Nous tenons à les remercier toutes et tous. Nous leur promettons de leur proposer encore mieux lors de l'édition 2008 qui sera basée sur le thème de la magie et de l'étrange.


2008

Cette édition 2008 a été marquée par une touche de mystère. Le thème du W-E moyenageux était "La magie et l'Etrange". Nous avons accueilli des spectacles renommés : Fredini, Perceval et son monde enchanté... venu de France ! Une quarantaine d'artisans étaient présents sur le site. Pas moins de 3000 visiteurs ont participé à notre activité. Encore une fois l'ensemble du village s'était mobilisé pour la réussite de cet événement.


2010

Jouissant d'un temps exceptionnel, ce week-end a dépassé toutes nos espérances ! 

Plus de 5000 personnes ont rejoint notre bourgade pour venir faire la fête avec les compagnies et les artisans installés sur le site.
Le thème de cette édition : "L'artisanat et la vie des paysans"
Nos visiteurs ont pu découvrir différentes facettes de la vie au moyen-âge.
Parmi les nombreuses animations programmées, "La Compagnie du Lion des Flandres" a récolté un vif succès.
Comme chaque fois, notre partenaire privilégié, la Fédération d'Escrime médiévale, a réussi à éblouir petits et grands par ses passes d'armes.
N'oublions pas nos artistes locaux :

* "Sol Moyou", notre superbe groupe de danseuses.
* "La Compagnie de l'Ordre du Gobelet", qui vous propose des spectacles équestres constamment renouvelés.
* Et tous les acteurs du jugement qui ont magnifiquement interprété la pièce où la vraie sorcière est démasquée puis condamnée au bûcher.

Ils insufflent à cette manifestation un esprit familial et convivial si typique de chez nous !


2012

Lors de cette dernière édition, Ouffet  a vécu  à l’heure du Moyen-Age et des procès de sorcellerie.
Sur le site de la tour de Justice, en plein centre du village, l’ASBL Ouffet médiéval vous a accueillis nombreux durant ce week-end attendu avec impatience depuis 2 ans.
Vous n’avez pas eu  assez de vos deux yeux pour admirer de nombreux spectacles de ménestrels, troubadours, bonimenteurs, bouffons, magiciens, être particuliers qui vous ont étonnés.
Vous avez pu  assister à des joutes équestres de la compagnie de l’ordre du Gobelet et aux deux premières manches du championnat de Belgique d’escrime médiévale.
Le samedi soir, lors de notre bal folk, la compagnie Trivelin nous a fait tourner la tête.
Et le dimanche, vous vous êtes mêlés  à la foule pour arrêter le  loup garou.  Le soir, vous avez pris part à son jugement, au cortège aux flambeaux ainsi qu’à sa mise à mort sur le bûcher.
Durant tout le week-end, marché médiéval, plus de de 300 costumés d’époque sur le site, bar et restauration étaient à profusion.


En, 2014, notre traditionnel  "Week-end Moyenâgeux" devenus « les médiévales d’Ouffet » s’est déroulé  les 12 et 13 Avril sous un soleil radieux !

Lors de cette édition, notre événement fut à son apogée ! Nous avons accueillis plus de 5000 visiteurs sur l’ensemble du weekend.

Notre site s’est également agrandi, à la zone du Parc de la Tour de Justice s’est ajoutée la zone de la grand place reliée toutes deux par notre traditionnel marché artisanal.

Cette année, les spectacles et animations retenues nous ont plongés dans un univers médiéval où les animaux ont été mis à l’honneur : chiens, chevaux, rapaces et loups ont été les acteurs de nombreux spectacles, la place du village  a accueilli un véritable bestiaire.

Un spectacle à particulièrement retenus l’attention des petits et des grands : le tournoi des Chaëls, un spectacle canin tout droit venu de France.

C’est la troupe ouffetoise de la « Sainte-Cécile » qui a clôturé notre weekend : un spectacle de théâtre en wallon haut en couleurs où la sorcière a été arrêtée, jugée puis menée au bûché par tous les festivaliers de cette belle édition 2014.


Les 2 et 3 avril 2016, La 18ème édition de notre évènement médiéval a ravi tous les participants. Cette année, les spectacles et animations nous ont plongé dans un univers médiéval rocambolesque : saltimbanques, jongleurs, équilibristes et créatures fantastiques se sont réunis pour un weekend festif ! On se rappelle le dynamisme des compagnons du Gras Jambon qui ont littéralement enflammé les planches de notre chapiteau lors du traditionnel bal folk. Les festivaliers ont pu assister à une chasse à l’homme et à un procès plein de rebondissements ! Cette année, non pas un, mais deux loups-garous ont été amenés en cortège au bûcher.

Pour l’occasion, une vieille légende ouffetoise du 17ème siècle a été mise à l’honneur et « adaptée » en pièce de théâtre, 600 personnes ont assisté au spectacle mené par la troupe ouffetoise la « Sainte-Cécile ». Cette édition a connu un véritable succès, plus de 5000 visiteurs nous ont rendus visite.